Portfolio

Mont Saint-Michel

 

Haut lieu de culte druidique pour les abrincates, c’est en 709, qu’à la demande de l’Archange Michel, « chef des milices célestes », qu’Aubert , évêque d’Avranches fit construire une première église sur ce que l’on appelait alors « Le Mont Tombe ». Pendant la période bretonne (de 867 à 1009), une première communauté de bénédictins vint inaugurer une vie monastique millénaire.

Du Roman, par le Gothique, des premiers villageois aux fortifications de la Guerre de 100 ans, le Mont Saint Michel connut toutes les évolutions architecturales et sociétales du Moyen-Âge français. Foyer spirituel et intellectuel de première importance, il fut au même titre que Rome ou Saint-Jacques de Compostelle un haut lieu de pèlerinage de l’occident médiéval.

Par de froids matins d’hiver, en dehors des saisons touristiques, on retrouve ce sentiment intemporelle dans le rencontre de la mer, du granit et de la lumière.